Patrice Delbourg

Accueil
Index de l'article
Le Théâtre de l’Imprévu
Lectothèque
Représentations
Fiche technique
Toutes les pages



Modalités financières:
Coût d’une lecture: 1000 euros HT (TVA à 5,5)
Transport lecteurs: À partir de Paris
Hébergement/restauration: hôtel 2 étoiles (minimum) avec 2 chambres simples + défraiement repas sur la base des indemnités Syndeac
Fiche technique:

Cette lecture peut se faire sans la projection de photos. Les conditions énoncées ci-dessous, sont des conditions idéales et peuvent être adaptées.

Matériel fourni par la compagnie:
Ordinateur avec Power Point et câble de connexion S-video
Matériel à fournir par le lieu d’accueil:

Un vidéo projecteur/un écran
Un pupitre
Une petite table pour accueillir l’ordinateur
Une chaise + une table
Lumière permettant une lecture des textes
Matériel son pour accueillir et diffuser un CD

Temps d’installation: 1 service
Prévoir une loge à proximité du lieu de représentation avec bouteilles d’eau et catering (bananes, petits gâteaux…)

Contact pour renseignements techniques: Eric Cénat : 06 09 85 11 33

Contacts:
Carine Hémery (Chargée de diffusion)
Théâtre de l’Imprévu – 108 rue de Bourgogne - 45 000 Orléans
Tel : 02 38 77 09 65 /Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
www.theatredelimprevu.com



 

Max Jacob,
un drôle de paroissien


Le Castor Astral
(Janvier 2014)

 

Photo Max Jacob, un drôle de paroissien

 

Entre facétie et désespoir, entre besoin de sainteté et tentations charnelles, Max Jacob n’a cessé de promener son innocence canaille en terre de poésie. Toute son existence fut un périlleux exercice d’équilibre funambulesque. Jamais le poète ne se prit au sérieux. Mais la vie est chose rigoureuse, la mort en est l’enjeu.
Enchanteur fantasque, ami de Picasso et Apollinaire, il a passé sa vie à brouiller les pistes en une étourdissante geste serpentine. Astreint au port de l'étoile jaune, arrêté par les Allemands le 24 février 1944, il meurt d'une congestion pulmonaire au camp de la Muette, à Drancy, le 5 mars suivant.
Dans un portrait mosaïque plus qu'une biographie, Patrice Delbourg redonne vie au pince-sans-rire qui fut à la fois une nouvelle incarnation du juif errant, un archange foudroyé, un réfractaire, un homme de chair et un mystique profond, un conteur et épistolier au lyrisme ébouriffé, un fantaisiste éblouissant.