Patrice Delbourg

Accueil Bibliographie
PDF Imprimer Envoyer
Index de l'article
Bibliographie - Romans
Anthologie
Essais
Poésies
Toutes les pages

 

Anthologies

 

Les funambules de la ritournelleLes funambules de la ritournelle

Cent fous chantants sur le fil

Éditions Ecriture (2013)

En cent courtes biographies (4 à 6 pages chacune) et dans un style enlevé, Patrice Delbourg croque les auteurs-compositeurs-interprètes qui ont dérangé, amusé, résisté au conformisme de leur époque, bref «bouleversifié» la chanson française.
«Parmi ces félins à chant chaud, on trouve des bardes facétieux, des mélomanes scrupuleux, des voltigeurs de la tchatche ou des paladins fébriles, autant de merveilleux fous chantants avec leur drôle de lexique.»
Un choix qui privilégie la qualité et l'originalité des mots sur la performance scénique, la gestuelle ou l'escorte musicale. La chanson étant question d'épiderme, Patrice Delbourg y revendique crânement ses préférences.
Au sommaire, nulle trace de Mylène Farmer ou Florent Pagny...Mais au fil des pages, on retrouvera les portraits d'Aznavour, Lapointe, Jonasz, Renaud, Ferrat, Beaucarne, Leprest, Sheller, Dimey, Louki, Brassens, Vigneault, Delpech, Vassiliu ou encore Dominique A.

Cliquez pour continuer...

 

L'année poétique 2009

L'année poétique 2009

Seghers, 2009

Depuis 2005, les Éditions Seghers renouent avec une tradition : offrir au lecteur un panorama des poèmes de langue française parus au cours de l'année écoulée. Le concept de L'Année poétique, dont le millésime 2009 paraîtra à l'occasion du Printemps des poètes, est parvenu à s'imposer dans le paysage éditorial parce qu'il propose un état des lieux fidèle et complet de la poésie la plus contemporaine. (...)

Cliquez pour continuer...

 

Les jongleurs de mots

Les Jongleurs de mots

L'Archipel (2008)

De Villon à Devos, cent et une plumes ont fait valser la langue et secoué les mots de la tribu. Plumes malicieuses ou turbulentes, saccageuses ou friponnes, hilarantes ou aventurières, rassemblées dans ce florilège égoïste et drolatique. C'est Patrice Delbourg qui bat les cartes de ce grand jeu des 7 familles : Les tueurs à gags, prescripteurs de pastilles contre l'amertume, de toutes les matières c'est l'humour qu'ils préfèrent. (...)

Cliquez pour continuer...

 

Le Petit livre des exquis mots

Le Petit livre des exquis mots

Le Cherche Midi, 2008

Du cordonnier qui travaille " à la petite semelle " au banquier qui a " pognon sur rue ", en passant par " l'opticien à sa mémère ", Patrice Delbourg nous propose ici un choix de calembours à usage quotidien. Que ce soit dans le domaine religieux (" un attrape-bigot "), culinaire (" Brocoli pour être honnête ! "), sportif (" rugby sur l'ongle ") (...)

Cliquez pour continuer...

 

L'année poétique 2008

L'année poétique 2008

Seghers, 2008

Pour la troisième année, Seghers rassemble dans une anthologie le meilleur de la production poétique de langue française parue au cours de l’année écoulée. Près de cent vingt poètes, célèbres ou méconnus, se côtoient dans cette anthologie délibérément ouverte à la diversité des formes et des fonds (...)

Cliquez pour continuer...

 

L'année poétique 2007

L'année poétique 2007

Seghers 2007

Qu'ont en commun Salah Al Hamdani, Bernard Delvaille, Jacques Dupin, Albane Gellé, Grand Corps Malade, Serge Pey, Henry Bauchau, Andrée Chedid et Guersande ? Tous figurent parmi les cent vingt-cinq poètes que compte L'Année poétique 2007, vaste panorama de la production poétique de langue française (...)

Cliquez pour continuer...

 

Football et littérature

Plumes et crampons, Football et littérature

En collaboration avec Benoît Heimermann

Stock, 1998 - La Table ronde, 2006

Depuis 1998, Football et Littérature semblent s'être réconciliés. La victoire de l'équipe tricolore " black, blanc, beur " a, en quelque sorte, légitimé auprès des et récurrente activité de beaux manchot. De Homère à Pierre Desproges, de Jean Giraudoux à Frédéric Dard, de Pier Paolo Pasolini à Anthony Burgess (...)

Cliquez pour continuer...

 

L'année poétique 2006L'année poétique 2006

Seghers 2006

Cet ouvrage renoue avec une tradition longtemps pratiquée par les Éditions Seghers : rassembler dans une anthologie l'essentiel de la production poétique de langue française parue au cours de l'année écoulée. Cent vingt poètes célèbres ou inconnus s'y côtoient (...)

Cliquez pour continuer...

 

L'année poétique 2005

L'année poétique 2005

Seghers 2005

Cet ouvrage renoue avec une tradition longtemps pratiquée par les éditions Seghers : rassembler dans une anthologie l'essentiel de la production poétique de langue française parue au cours de l'année écoulée. Cent vingt poètes célèbres ou inconnus s'y côtoient, choisis parmi plusieurs centaines revues, d'anthologies (...)

Cliquez pour continuer...

 

Les papous dans la tête

Les Papous dans la tête

Gallimard, 2004, 2007 (collectif)

De A comme 'Abruti' à Z comme 'Zibouclette', ce nouvel opus Papou réunit les définitions les plus sérieuses et les plus loufoques, sans oublier une belle collection de mots nouveaux, qu'il était indispensable d'inventer pour dire les choses ou les états d'esprit absents de notre vocabulaire (...)

Cliquez pour continuer...

 

Demandez nos calembours

Demandez nos calembours, demandez nos exquis mots

Illustré par Selçuk Demirel

Le Cherche midi, 1997

Le calembour est au jeu de mots ce que la pirouette est au saut de l'ange : il ne se prend jamais au sérieux. Mieux : il est d'autant plus drôle et surprenant qu'il est le plus "tiré par les cheveux'. Alors, il devient apothéose de l'à-peu-près. Souvent même, le loufoque, le non-sens, l'absurde pointent le bout de leur nez (...)

Cliquez pour continuer...


 



 

Max Jacob,
un drôle de paroissien


Le Castor Astral
(Janvier 2014)

 

Photo Max Jacob, un drôle de paroissien

 

Entre facétie et désespoir, entre besoin de sainteté et tentations charnelles, Max Jacob n’a cessé de promener son innocence canaille en terre de poésie. Toute son existence fut un périlleux exercice d’équilibre funambulesque. Jamais le poète ne se prit au sérieux. Mais la vie est chose rigoureuse, la mort en est l’enjeu.
Enchanteur fantasque, ami de Picasso et Apollinaire, il a passé sa vie à brouiller les pistes en une étourdissante geste serpentine. Astreint au port de l'étoile jaune, arrêté par les Allemands le 24 février 1944, il meurt d'une congestion pulmonaire au camp de la Muette, à Drancy, le 5 mars suivant.
Dans un portrait mosaïque plus qu'une biographie, Patrice Delbourg redonne vie au pince-sans-rire qui fut à la fois une nouvelle incarnation du juif errant, un archange foudroyé, un réfractaire, un homme de chair et un mystique profond, un conteur et épistolier au lyrisme ébouriffé, un fantaisiste éblouissant.