Patrice Delbourg

Accueil Bibliographie
Roman

Bureau des latitudes

Bureau des latitudes

Le Serpent à plumes, 2005 - Manya, 1993

"Tout ce que je rapporte là me coûte. J'en sais la vacuité. La littérature est le contraire de la confidence chétive. Elle exige du maintien, de l'envergure. Mais je ne peux rien communiquer d'autre aujourd'hui, sinon les épisodes étriqués d'une guérilla qu'un jour je me suis déclarée." Assis sur un banc proche de Notre-Dame à Paris, Jef, véritable camelot du sentiment, se remémore les amantes qui, un temps, escortèrent son existence d'éternel incertain en mal d'enfance. La rumeur de la ville n'est pour lui qu'une mélodie en catacombes. L'auteur pratique avec bonheur l'art de l'autodérision. Il n'a d'autre cible que lui-même, multiplie à loisir contradictions et mots d'esprit, et nous prouve que l'humour est le meilleur antidote à la mélancolie de vivre.

Éditions Du Rocher 
avril 2005 / 11 cm x 17 cm
Collection Histoire Vécue, numéro 220
ISBN 2753800022


 

Retour sur la page Romans

 

Max Jacob,
un drôle de paroissien


Le Castor Astral
(Janvier 2014)

 

Photo Max Jacob, un drôle de paroissien

 

Entre facétie et désespoir, entre besoin de sainteté et tentations charnelles, Max Jacob n’a cessé de promener son innocence canaille en terre de poésie. Toute son existence fut un périlleux exercice d’équilibre funambulesque. Jamais le poète ne se prit au sérieux. Mais la vie est chose rigoureuse, la mort en est l’enjeu.
Enchanteur fantasque, ami de Picasso et Apollinaire, il a passé sa vie à brouiller les pistes en une étourdissante geste serpentine. Astreint au port de l'étoile jaune, arrêté par les Allemands le 24 février 1944, il meurt d'une congestion pulmonaire au camp de la Muette, à Drancy, le 5 mars suivant.
Dans un portrait mosaïque plus qu'une biographie, Patrice Delbourg redonne vie au pince-sans-rire qui fut à la fois une nouvelle incarnation du juif errant, un archange foudroyé, un réfractaire, un homme de chair et un mystique profond, un conteur et épistolier au lyrisme ébouriffé, un fantaisiste éblouissant.